En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre entité ainsi que par des tiers afin de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts, la possibilité de partager des articles sur les réseaux sociaux, et la réalisation de statistiques d'audiences.

Plus d'informations sur les cookies
Dépêche du Midi

Le musée labellisé Maisons des Illustres

Beaudéan (65)

Visite guidée du musée Larrey conduite par sa responsable, Isabelle Bernard.
Visite guidée du musée Larrey conduite par sa responsable, Isabelle Bernard.

«Les hommes illustres ont pour tombeau la terre entière.» C'est par cette citation de Thucydide que Jacques Brune, maire de Beaudéan, a ouvert la cérémonie qui a réuni, à la salle multiculturelle Larrey, les nombreux invités venus célébrer l'obtention du label Maisons des Illustres décerné au musée Larrey de Beaudéan par le ministère de la Culture et de la Communication.

Une juste reconnaissance de la volonté de la commune de conserver ce lieu ainsi que du travail accompli depuis sa réhabilitation en musée, avec un vrai projet muséographique qui offre une nouvelle dimension à la mémoire de Dominique Larrey, chirurgien en chef de la grande armée de Napoléon et précurseur de la médecine d'urgence. Et «si le musée retrouve aujourd'hui un second souffle, c'est grâce à l'investissement d'Isabelle Bernard (responsable du musée) et de Noël Corrège (adjoint au maire)», que J. Brune a tenu à remercier, qui ont également mené à terme les programmes Patrim et Leader.

Ainsi, quinze ans après l'ouverture du musée, la maison natale du baron Larrey intègre le cercle des 111 maisons labellisées de France et ouvre une nouvelle page de son existence. La plaque du label, apposée à l'entrée du musée, a été dévoilée par Henri d'Abzac, préfet des Hautes-Pyrénées ; Michel Pélieu, président du conseil général, et J. Brune. C'est accompagnés du sous-préfet de Bagnèrese Stéphane Costaglioli, d'Isabelle Bernard, de nombreux élus mais aussi de tous ceux qui ont contribué à la réalisation du projet qu'ils ont ensuite visité le musée récemment réaménagé, enrichi et élargi à l'histoire de la vallée (voir notre édition du 21 mai dernier).

«Il faut des gens passionnés et vous l'êtes.» Ainsi Michel Pélieu a félicité les porteurs de «cette belle réalisation».

«C'est une chance d'avoir cette maison à Beaudéan et vous faites bien de l'honorer. Cela contribue à l'image de la commune et du département.» «Une rencontre passionnante et une rénovation importante pour Beaudéan et ses environs», dira Henri d'Abzac, non sans louer le «tourisme culturel en plus du thermalisme et du ski en Haute-Bigorre».

Il a promis de revenir pour prendre le temps de visiter «ce lieu d'où est partie la vie exceptionnelle de Larrey».


L'aide de l'Europe

Si le discours de Jacques Brune était volontairement inspiré de l'Europe, faisant référence à la commémoration des deux grandes guerres mais aussi à la carrière militaire de Dominique Larrey, le maire de Beaudéan tenait surtout à souligner sa contribution au musée Larrey à travers les programmes Patrim (d'un montant 250.000€) et Leader pays de Tarbes et de la Haute-Bigorre, ce dernier ayant contribué à hauteur de 87.000€ à la réalisation du premier dans le cadre des financements croisés (Europe, État, conseils régional et général).

Patrim : le musée Larrey fait partie d'un réseau pyrénéen transfrontalier de centres d'interprétation du patrimoine regroupant 8 structures en France et en Espagne. «Sa vocation est de s'étendre des deux côtés de la frontière et nous travaillons sur la création d'un groupement européen de coopération territorial (GECT)», a ajouté J. Brune.

www.musee.larrey.beaudean.a3w.fr